Assureur mutualiste

La MAIF veut adapter l’assurance à la consommation collaborative

Pour répondre au développement de l'économie du partage, aux évolutions des modes de consommation et aux usages collaboratifs, la MAIF imagine de nouvelles offres en assurance dommage. Sa filiale Altima commence à proposer des assurances à l’usage, modulaires, ciblées et affinitaires.

assurance

L'auteur

  • Florent Villain
    • Directeur marketing
      MAIF
    • Directeur général
      Altima Assurances

Revue de l'article

La MAIF assure aujourd’hui plus 3 millions de sociétaires et 7 millions de personnes. À ce jour son activité reste très centrée sur l’assurance dommages (plus de 60 % de son chiffre d’affaires), avec une distribution sans intermédiaire via ses propres canaux (BtoC). Le groupe entend placer la confiance et la satisfaction de ses clients et sociétaires au centre de son modèle.Le Groupe MAIF évolue dans un environnement en pleine transformation. Le marché de l’assurance IARD est très concurrentiel, relativement saturé, et la masse assurable se tarit. Les modes de consommation évoluent et de ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Assurance digitale : vers des offres personnalisées, à l’usage, collaboratives…

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet