Cet article appartient au dossier : Enass Papers 14.

Actuariat

Les risques opérationnels sur les activités actuarielles, quelles spécificités ?

En termes de risques opérationnels, les processus de la fonction actuariat sont très spécifiques. La principale spécificité provient de l’impact financier majeur que peuvent engendrer certaines erreurs. Et pourtant, ces risques sont encore mal appréhendés par les dispositifs de contrôle interne classique des compagnies d’assurance.

L'auteur

  • Nicolas Dufour, ENASS
    • Docteur en gestion, Professeur affilié
      Paris School of Business
    • Risk manager - secteur assurance
      Master Enass

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°363

ENASS PAPERS 14

L'objet de cet article est de détailler et d'illustrer la notion de risques opérationnels sur les activités cœur de métier de l'assurance: les processus de la fonction actuariat (Houston, 1960). La spécificité de ce risque sur ces activités réside principalement dans les impacts financiers majeurs que peuvent avoir ces derniers: ainsi une erreur de tarification d'un contrat, une erreur de paramétrage d'un outil de quantification du risque de souscription, la rétention d'une marge technique par un sous-traitant, une inadéquation de modèle, peuvent se traduire par des impacts non ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Enass Papers 14

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet