SNB/CFE-CGC

« Les ordonnances Macron risquent de déséquilibrer le dialogue social dans l’entreprise »

L'ancien président national du SNB/CFE-CGC vient de faire valoir ses droits à la retraite. Il fait le bilan de 12 ans d’évolutions syndicales et sociales et fait part de ses interrogations sur les transformations actuelles du secteur bancaire.

Equilibre

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°833

Fusions transfrontalières: Les obstacles à surmonter

Vous avez été président du SNB/CFE-CGC entre 2007 et le 5 juin 2019. Comment a évolué le syndicat en 12 ans ?C’était une organisation très impliquée dans les débats nationaux et qui continue à l’être, mais nous sommes aussi revenus aux fondamentaux du syndicalisme. Les fondements du syndicalisme, ce sont des femmes et des hommes qui se réunissent pour améliorer leur situation, sans que l’on soit pour autant en conflit permanent avec l’entreprise.J’ai transformé la culture du syndicat de manière à ce que les militants reviennent sur le terrain au plus près des salariés. Ces derniers se ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet