Cet article appartient au dossier : La banque de détail digitale.

Blockchain et banque de détail

Les expérimentations restent à industrialiser

Mis à part les développements en matière d’identification et de connaissance client (KYC), la banque de détail ne semble pas être le premier domaine du monde bancaire à être impliqué par la blockchain. Toutefois, si les crypto-actifs peuvent pour certains apparaître comme des monnaies alternatives, des cas d’usage plus nombreux peuvent être intéressants à suivre.

L'auteur

  • Nadia Filali
    • Directrice des programmes Blockchain, Pilote de LaBChain
      CDC

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°372

La banque de détail digitale

Peut-on parler d’usages de la blockchain dans la banque de détail ?La banque de détail n’est pas le premier domaine d’application pour cette technologie. Elle intéresse davantage les marchés de capitaux et l’activité post-marché. Toutefois, des réflexions ou des expérimentations sont en cours sur la façon dont la blockchain peut être utilisée dans la banque de détail et, surtout, sur ce que les cryptomonnaies peuvent apporter aux usagers comme substitution de moyen de paiement ou d’outil de transfert de fonds désintermédiés (transferts internationaux, virements de compte à ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

La banque de détail digitale

Sur le même sujet