Cet article appartient au dossier : ENASS Papers 4 : Vitesse de croisière ?.

Réseaux sociaux

Les communautés virtuelles peuvent-elles réinventer l’assurance ?

Les réseaux sociaux et les communautés virtuelles redéfinissent les rapports sociaux entre les individus, de même que les échanges économiques avec les entreprises. L’assurance n’échappera pas à ce phénomène. Elle doit s’y préparer, en comptant sur ses atouts spécifiques : structurellement construite sur des bases communautaires, elle présente des similitudes avec les réseaux sociaux, non seulement dans le processus de fabrication (effet de masse, bases de données…), mais aussi dans son rôle social et sécuritaire, correspondant au besoin de rapprochement en communautés. Mais ce changement ne représente pas moins une quasi-refondation des stratégies des acteurs du secteur.

La théorie de l’« engagement marketing » appliquée au secteur de l’assurance

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°310

ENASS PAPERS 4 : vitesse de croisière ?

Ce que nous appelons « réseaux sociaux » est en fait un véritable phénomène socioculturel, économique et global. Il correspond à l’accélération d’un mouvement de changement général dans les sociétés humaines. Le phénomène des réseaux sociaux en ligne attire une multitude d’individus, dans le monde entier, et génère de nouveaux usages fondés sur la collaboration. Des pratiques individuelles s’y développent (entraide, partage, recommandation) et entraînent des évolutions dans les habitudes et les comportements des consommateurs. Ce phénomène est fortement impulsé par les évolutions ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ENASS Papers 4 : Vitesse de croisière ?

Sur le même sujet