Cet article appartient au dossier : Cartes : vers une redistribution du jeu ?.

L’initiative Monnet

« Les banques veulent reprendre en main les moyens de paiement européens »

Si PayFair et EAPS ont entamé leur activité, Monnet est encore un projet en étude. D’une réflexion franco-allemande, il est passé à un échange entre sept pays européens. En janvier, les banques partenaires rendront leur verdict sur la viabilité ou non du réseau.

Georges Pauget

L'auteur

  • Georges Pauget
    • Président
      Projet Monnet
    • Président
      SAS Economie, Finance et Stratégie.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°729 bis
En mai, vous annonciez la création d’un consortium destiné à réfléchir sur la faisabilité du projet Monnet. Où en êtes-vous ?Monnet en est au stade de l’étude de faisabilité. Le projet est parti de discussions entre les banques françaises et les allemandes. Puis, au congrès de Madrid en mai 2010, le jeu a été ouvert : 24 banques issues de sept pays [1] ont adhéré à l’étude de faisabilité et en assurent à présent le financement. En janvier, la décision sera prise de créer ou non une société pour lancer l’activité. Quatre groupes de travail ont été constitués et deux comités de pilotage mis ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Cartes : vers une redistribution du jeu ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet