Comportement des investisseurs

Les actifs délaissés depuis la crise

Perturbés par la crise qui semble s’installer, les particuliers ont modifié leurs habitudes pour investir leurs avoirs.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°741

Banque privée : la difficile conquête des clients fortunés

De manière usuelle, on range les principales classes d’actifs, monétaire, obligations, actions, selon une double hiérarchie de rendement et de risque. En termes de rendement, les placements monétaires rapportent moins que les obligations, lesquelles rapportent moins que les actions. Il est bon de rappeler que ces écarts de rendement sont liés avant tout au niveau de risque assumé sur l’entité sous-jacente (l’entreprise ou l’État émetteur). Ainsi, le détenteur de créances à court terme prend un risque inférieur à celui du porteur d’obligations, lequel est moindre que celui de l’actionnaire. ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Banque Privée : la difficile conquête des particuliers fortunés

Sur le même sujet