Cet article appartient au dossier : Temps réel : quand le paiement devient instantané.

Néobanque

« Interdire le découvert nécessite de tenir le solde en temps réel »

Le temps réel est un des arguments mis en avant par le Compte Nickel, qui a conquis en trois ans plus de 500 000 clients. Quelles sont les spécificités du système mis en place par cet établissement de paiement né de la DSP 1 par rapport à celui des banques traditionnelles comme BNP Paribas, qui a mis la main sur la néobanque début avril ?

L'auteur

  • Michel Calmo, Compte Nickel
    • Directeur général délégué
      Financière des Paiements Electroniques (Compte Nickel)

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°808

Temps réel : quand le paiement devient instantané

En quoi le Compte Nickel diffère-t-il d’un compte de paiement chez les acteurs bancaires historiques en matière de temps réel ?Nous avons conçu le Compte Nickel comme un compte simple se rapprochant le plus possible du porte-monnaie physique, donc sans découvert autorisé. Interdire le découvert semble simple en théorie mais nécessite, en pratique, que le solde du compte soit tenu en temps réel. Les banques traditionnelles, elles, tiennent un solde comptable qui n’est pas en temps réel. Notre système d’information est récent et nous utilisons des technologies plus modernes : nous avons donc ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Temps réel : quand le paiement devient instantané

Sur le même sujet