Développement durable

L’ingénierie financière : acteur clé du financement de la maîtrise de la demande en énergie

Le gouvernement a annoncé lors de la conférence environnementale des 20 et 21 septembre derniers, et dans le cadre de la transition énergétique, un programme d’envergure de rénovation thermique des bâtiments, assorti d’avantages fiscaux, notamment une baisse de TVA sur les travaux. Les banques ont un rôle à jouer dans le financement de ces projets. Mais au-delà de leur seule intervention, il faut, pour être efficace, mettre sur pied une organisation collaborative qui coordonne l’action des nombreuses parties prenantes de ces chantiers.

économie d'énergie

L'auteur

  • Potel
    • Responsable du développement durable et sociétal Direction Secrétariat général
      Caisse d'Epargne Bretagne Pays-de-Loire

Revue de l'article

En quoi l’ingénierie financière et les banques peuvent-elles contribuer au développement d’une économie plus collaborative ? Être au service d’une économie territorialisée productive ? Comment peuvent-elles répondre aux enjeux de la transition et, en particulier, au financement de la rénovation thermique du bâti ?Une aventure longue et complexeLe parcours d’un particulier désirant entreprendre la rénovation thermique de son logement est loin d’être un long fleuve tranquille. L’aventure s’avère très vite longue et complexe tant le processus fait appel à des compétences dispersées chez les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet