Cet article appartient au dossier : Banque, Finance, Assurance : prospective 2019.

Usages

Face aux nouveaux moyens de paiement, que deviennent les espèces ?

Aujourd’hui, en France, les paiements en espèces ont tendance à diminuer. L’utilisation de la carte est à son plus haut historique et les nouveaux usages et moyens de paiement se développent. Pour autant, certaines catégories de population continuent à utiliser massivement les espèces.

cash back

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°827

Numéro double 827-828 : Prospective 2019 - Rétrospective 2018

Bien que l’Europe des paiements ait progressé avec la mise en place du SEPA (Single Euro Payments Area, en français, « espace unique de paiement en euros »), de profondes différences culturelles perdurent entre les pays et se traduisent dans les usages. Les Allemands, par exemple, restent encore très attachés aux espèces et ont réalisé 70 % des transactions en liquide en 2016. À l’inverse, les pays nordiques voient se développer une société plutôt sans espèces, avec des « cash-free shops ».La France est dans une position intermédiaire. Si la carte bancaire est devenue le moyen de paiement ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Banque, Finance, Assurance : prospective 2019

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet