Accueil de la finance islamique

Éléments de comparaison entre le Royaume-Uni et l’Europe continentale

Alors que le Royaume-Uni compte plusieurs banques islamiques et mène une réflexion dépassionnée sur la présence de cette finance alternative sur son territoire, l’Europe continentale reste au stade des expérimentations et voit les protagonistes du dossier se diviser entre les partisans d’un développement par la banque de détail et ceux d’un ciblage des activités de BFI. Un observateur allemand du secteur donne son avis sur ce qui différencie Anglo-Saxons et continentaux.

Comparaison entre Royaume-Uni et Europe continentale

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°737bis

Pays arabes - Europe : quelles stratégies pour les banques ?

Il existe des différences entre l’Europe continentale et le Royaume-Uni qui ont des conséquences sur la manière dont la finance islamique peut se développer.Common law vs droit civilSur un registre technique tout d’abord, le système légal britannique repose sur la common law [1] [2] alors que ceux d’Europe continentale, comme en Allemagne ou en France, relèvent du droit civil. La common law s’intéresse essentiellement au contenu et à l’intention du contrat ; elle peut ainsi être aménagée pour s’adapter aux besoins du contrat islamique. Il est plus difficile d’effectuer cette réconciliation ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Pays arabes/Europe : quelles stratégies pour les banques ?

Sur le même sujet