Cet article appartient au dossier : Conso, immobilier, Le crédit dans tous ses états.

Risque

Crédit immobilier : il n’y a pas de question sur la stabilité du système

La crise sanitaire a soulevé nombre de questions, sur l’évolution des taux, le pricing du risque, la sécurité du modèle français… A priori, il n’y a pas de raison de s’inquiéter.

Stabilité du système

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°862

Le crédit dans tous ses états

Malgré un ralentissement ressenti par la très grande majorité des acteurs depuis la rentrée de septembre, le marché de l’immobilier reste particulièrement actif. Comment l’expliquer ? Principalement, par la nécessité de disposer a minima d’un apport pour financer les frais de notaire et, au mieux, d’une épargne résiduelle après l’opération. Cette disposition a évidemment un impact sur les risques bancaires. En effet, des prêts moins élevés et des quotités de prêts plus faibles allègent fortement le risque sur les établissements bancaires. En cas de défaut et de revente, la banque est ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Le crédit dans tous ses états

Sur le même sujet