Cet article appartient au dossier : Assurance, ENASS papers 20.

BTP

La construction par l’impression 3D

Si l’impression 3 D n’en est qu’à ses débuts en France dans le domaine de la construction, son utilisation est plus fréquente en Chine et aux États-Unis et devrait se répandre. L’impact de cette pratique est important sur les assurances obligatoires dans ce secteur (Dommages ouvrage et RC Décennale), car elle redéfinit la notion même de constructeur et modifie l’analyse des responsabilités.

L'impression 3D devrait se répandre dans le domaine de la construction

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°396

ENASS PAPERS 20

Dans la construction, l’utilisation de l’impression en trois dimensions (3D) va connaître un probable développement dans les prochaines années. À Nantes, cette technique n’en est encore qu’au stade du prototype pour la construction d’un logement social. En revanche, en Chine et aux États-Unis, de nombreux projets architecturaux sont développés à travers ce nouveau processus de conception et de réalisation d’ouvrages, notamment de logements. Cette innovation apparaît dans une activité où la réglementation de l’assurance est particulièrement importante : garantie décennale du bâtiment, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ENASS papers 20

Sur le même sujet