Cet article appartient au dossier : ENASS Papers 7.

Assurance « Maladies redoutées »

Bilans et perspectives du marché français

Les Français appréhendent un certain nombre de maladies (les « Maladies redoutées »), au premier rang desquelles le cancer, première cause de décès en France, mais aussi le SIDA, la maladie d’Alzheimer, les accidents vasculaires cérébraux, etc. La couverture de ces maladies, dans un contexte de vieillissement de la population, est un besoin essentiel.

Le risque des Maladies Redoutées

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°325

Enass papers 7

Le risque « Maladies redoutées » fait partie de ce qu’on appelle aujourd’hui « le risque de longévité », au même titre que l’assurance dépendance. En effet, plus l’espérance de vie augmente, plus les risques pour la population de souffrir d’une telle maladie s’accroissent. Les statistiques sont formelles. Un Français a de fortes probabilités d’être atteint d’une « Maladie redoutée » au cours de sa vie. D’après l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), 1,3 millions de Français pourraient souffrir de la maladie d’Alzheimer d’ici à 2020. 130 000 Français sont ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ENASS Papers 7

Sur le même sujet