Mécénat culturel

Banques et assurances, mécènes du Musée d’Orsay

La rénovation de la Galerie des Impressionnistes en 2011, l’exposition Manet en 2012 ou encore la restauration de L’Atelier du Peintre de Courbet l’année prochaine… Ces initiatives doivent en partie leur réalisation au mécénat d’établissements financiers, soutiens importants du Musée d’Orsay depuis la loi de 2003.

Galerie des impressionnistes, Musée d'Orsay

L'auteur

Revue de l'article

Avec son dispositif fiscal incitatif, la loi du 1er août 2003 a été déterminante dans le développement et la structuration du mécénat de l’Établissement public des musées d’Orsay et de l’Orangerie [1]. Elle s’est traduite par la création d’un service dédié, directement rattaché à la présidence des musées, par la constitution d’une équipe de trois personnes à temps plein et par le développement significatif des ressources. L’action du service du mécénat permet de soutenir les missions principales ainsi que les politiques ambitieuses de développement du musée d’Orsay, en France comme à ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Quand les banques investissent la vie culturelle, sociale et sportive

Sur le même sujet