Cet article appartient au dossier : Enass Papers 14.

Assurance automobile

Autonomiser la conduite du vehicule : vers la fin de l’assurance automobile ?

À travers les divers systèmes d’assistance et d’aide à la conduite, l’autonomie est déjà aujourd’hui présente dans les véhicules. Equiper le parc automobile de véhicules à conduite déléguée implique de soulever une question cruciale : si le besoin d’assurance disparaissait, avec la promesse d’un véhicule qui ne cause presque plus d’accident, que deviendraient alors les acteurs de ce marché ?

voitures

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°363

ENASS PAPERS 14

« Zéro accident » [1] : tel est l’enjeu de l’autonomisation de la conduite du véhicule. Cet enjeu est au cœur d’une mobilité en pleine révolution. Le véhicule deviendra-t-il alors trop sûr pour être assuré ? L’assurance automobile est au cœur de la révolution qui accompagne son objet principal : la voiture.L’enjeu est de taille pour le secteur de l’assurance dommages. Le marché de l’assurance biens et RC représente en 2016 [2] 53,4 milliards de cotisations, dont 33,6 milliards uniquement pour les particuliers. Avec 20,8 milliards de cotisations, l’assurance automobile représente presque ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Enass Papers 14

Sur le même sujet