Activité de détail

L'ambiguïté des banques sur la sellette

Institutions de service public ou entreprises du secteur marchand ? Selon Jeanne Lazarus, les banques joueraient sur les deux registres et ce double langage expliquerait la relation conflictuelle avec les clients.

Deux chaises

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°747

Entreprises en difficulté : pour une meilleure maîtrise des risques

Dans votre dernier livre [1], vous relevez que la banque est à la fois une « institution sociale assurant un service public » et « un espace marchand poursuivant des buts uniquement monétaires ». La difficulté à concilier ces deux dimensions de la banque explique-t-elle en partie l'impopularité des banques ?Les banques se sont ouvertes au grand public à la fin des années 1960, sous l’effet conjugué des lois Debré, qui assouplissaient les règles encadrant les banques de détail, et de la mensualisation des salaires. Elles ont ouvert massivement pour les salariés des comptes qui étaient ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet