Vers un nouveau risque opérationnel mieux géré et mieux contrôlé

Les établissements bancaires entrent dans une phase de recensement et de quantification du risque opérationnel. Le choix d'une atténuation du coût du risque par la mise en œuvre d'un contrôle interne plus avancé ou par des méthodes de transfert du risque vers les compagnies d'assurance n'est pas encore fait.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°189

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Articles du(des) même(s) auteur(s)