Société de gestion : arrangeur ou dérangeur ?

Le rôle de la société de gestion est à géométrie variable selon la place que lui réserve le cédant ou le type d'opération montée : surveillant passif du bon déroulement de l'opération ou au contraire, chevalier blanc qui défend les intérêts du cédant face aux autres acteurs du montage.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°173

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Articles du(des) même(s) auteur(s)