Risque systémique : les testaments bancaires ou living wills

La conception par les établissements de taille systémique de living wills devrait réduire la pression sur les pouvoirs publics de venir à leur secours en cas de défaillance. Si l'idée semble faire consensus, sa réalisation pose de nombreuses interrogations : comment définir un groupe systémique ? Comment opérer dans un contexte de droit non harmonisé ? Qui en sera le superviseur ?

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)