Reporting réglementaire Trop de transparence tue la transparence

Des rapports annuels de plus de 100 pages, 30 000 pages de contrats pour un CDO, des communications qui se succèdent trimestre après trimestre? La transparence se joue-t-elle vraiment sur la quantité d'informations disponibles ? La documentation existante devrait avant tout être mieux structurée.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°724

Titriser plus pour financer plus, à quelles conditions ?


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)