La réglementation française doit être adaptée

Malgré la montée en puissance du rôle du prime broker en gestion alternative, un vide réglementaire persiste autour de cette profession. Pour éviter toute ambiguïté, les autorités de tutelle et les acteurs de la gestion d'actifs devront réfléchir à une réglementation plus adaptée.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°657

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)