Cet article appartient au dossier : Les pays européens qui font le choix de la finance.

Démarcation

Paradis fiscal ou pays profinance : quelles différences ?

Depuis les années 1980 et jusqu’en 2008, la valorisation excessive de l’individu, le désengagement de l’État, et l’optimisation fiscale érigée en gage de bonne gestion, ont fragilisé la frontière entre pays profinance et paradis fiscal. Suite à la crise financière, qui a abouti à dénoncer ce système, une nouvelle définition pourrait émerger : les pays « finance ethics friendly ».

Secret bancaire

L'auteur

  • Dupré
    • Enseignant-chercheur en éthique, développement durable et finance
      Université de Grenoble, CERAG et INRIA (équipe STEEP)

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°785bis

Europe : ces pays qui font le choix de la finance

Àl’heure où les législations semblent vouloir évoluer pour pénaliser les utilisateurs de paradis fiscaux, les pays qu’on qualifie de finance friendly sont-ils vraiment honorables ? La question doit être posée : qu’est-ce qui fait la différence entre un pays finance friendly et un paradis fiscal ? Représentent-ils un risque pour la stabilité des marchés ? Le site du ministère des Finances souligne que l’instabilité bancaire ne provient pas forcément d’un secteur bancaire trop important : « Le Luxembourg concentre des activités bancaires qui représentent près de 22 fois son PIB. C’est le ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)