MOYENS DE PAIEMENT : Il faut réformer le chèque

Le chèque n'est plus adapté à notre époque, car ses inconvénients l'emportent aujourd'hui sur ses avantages : coûts de traitement, réglementation sur la provision, et pratiques dévoyées de son utilisation. Il faut en réformer l'utilisation pour en faire un moyen de paiement plus économe, tout en développant des moyens de paiement alternatifs.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°696

Finance islamique - L'ouverture européenne


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)