Jurisprudence de droit bancaire. Les obligations en matière de conseil d'investissement

Le fait pour une banque de fournir un conseil en investissement inapproprié est constitutif d'une faute qui ne saurait être palliée par la remise au client des notices d'information des SICAV ayant fait l'objet du placement.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°704

Revue Banque 704


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)