"Il faudrait que les eurodéputés français soient actifs au sein des commissions parlementaires ..."

L'arrivée de dix nouveaux membres au sein de l'Union européenne va allonger les processus de décision au sein des instances européennes et risque de ralentir, au moins dans un premier temps, l'harmonisation dans certains domaines des services financiers.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°660

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)