La future présidence française s'organise

La supervision prend en compte, d'une part, l'établissement de la réglementation prudentielle et, d'autre part, la surveillance des établissements de crédits, à savoir le contrôle. La présidence française, qui débutera le 1er juillet 2008, a pour ambition d'avancer de manière décisive sur le dossier avant la fin de son mandat fin décembre 2008.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°702

Supervision bancaire européenne - 27 sensibilités à accorder


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)