Financement de projet (1/2). L'intérêt des accords directs pour les banques

Les accords directs donnent aux banques des droits importants sur les parties aux contrats clés des financements de projet. Mais ils soulèvent des questions complexes qui, ignorées ou incomprises, rendent leur mise en oeuvre difficile et en réduisent substantiellement la portée. Cet article examine les principaux cas d'utilisation des accords directs, ainsi que leurs problématiques juridiques et commerciales.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°268

Fraude et corruption


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie