"L'euro devrait être un atout pour les places continentales"

A six mois du passage des marchés à l'euro, le président de Paribas estime que la place de Paris reste handicapée par le niveau de la fiscalité. La monnaie unique va par ailleurs accélérer les concentrations des banques à réseau pays par pays, dans un premier temps.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°592

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)