Editorial

Ce numéro  d’été de Banque  et Stratégie ESCP Europe Research Papers s’annonce, comme les précédents, riche et varié, tant sujets traités que par l’angle d’analyse des auteurs. Les articles passent en revue des questions actuelles et très concrètes du champ financier. Nos lecteurs noteront que ce numéro comprend une majorité de contributions en anglais – les auteurs,  majoritairement non français, traitant  de problématiques  internationales –, tout en gardant un fort ancrage européen dans leur prisme de lecture.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°348

ESCP Europe Applied Research Papers 6

Quatre articles relèvent du champ corporate. Tunga Uyar a conduit  une recherche sur les opérations  de Reverse LBO, de plus en plus fréquentes, et sur leurs conséquences  opérationnelles pour les sociétés qui en font l’objet, en termes de création de valeur. Également  lié au marché Actions, l’article d’Annie Orsières examine le choix de certaines sociétés de se faire coter à l’étranger, et en particulier des sociétés chinoises ayant opté pour une introduction  en Bourse aux États-Unis (elles constituent la référence internationale  pour toutes les firmes envisageant une telle opération).  Katrien de Baere propose une étude  originale par sa dimension géographique sur un thème classique en finance ; elle s’intéresse à la performance des entreprises en Amérique latine en réalisant un travail comparatif très complet entre les entreprises familiales et non  familiales (sujet généralement traité dans les pays développés ou en Asie). Enfin, Quentin
de Fréminville investigue la performance du capital-risque selon qu’il est réalisé par des fonds spécialisés ou des véhicules internes à des groupes  (Corporate  VC), dans un contexte de fort développement de ces derniers qui pèsent désormais environ 15 % des montants investis en capital-risque.
Trois articles de finance de marché éclairent des problématiques actuelles et sensibles pour les  professionnels. Cécile Kharoubi et Edzard zu Knyphausen explorent les conséquences de la – discutée – taxe sur les transactions financières sur le marché Actions français.  L’article d’Iñigo de Palacio est relatif au marché des changes, qui reste l’un des premiers marchés financiers mondiaux, et examine la pertinente question d’un  éventuel effet de maturité sur le marché de l’eurodollar. Enfin, Maryka Daubricourt propose un article qui examine de manière très novatrice les pratiques de pricing des instruments de capital contingent émis par les banques : les CoCos.
Ce sommaire témoigne de la technicité et du caractère appliqué, concret, des travaux  de recherche menés en fin de scolarité par les élèves d’ESCP Europe.  Ces articles de recherche appliquée traduisent la volonté de produire une réflexion académique rigoureuse et, surtout, utile tant aux académiques qu’aux praticiens du secteur bancaire.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)