Fiches pays de l'ouvrage sur les sanctions financières internationales

Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire est soumise à une instabilité politique et militaire depuis la fin du XXe siècle. En 2004, le Conseil de sécurité des Nations unies avait décidé d’imposer des sanctions à l’encontre de la Côte d’Ivoire en raison des hostilités internes et des violations de l’accord de cessez-le-feu du 3 mai 2003, obtenu suite aux accords de Linas-Marcoussis de janvier 2003. Cette situation avait conduit l’Union européenne à prendre des mesures restrictives à l’encontre de la Côte d’Ivoire : mesures d’embargo sur les armes et mesures de gel des fonds et ressources économiques des personnes menaçant le processus de paix et de réconciliation nationale. À la fin de l’année 2010, dans le contexte de la crise née de l’élection présidentielle et du maintien au pouvoir du régime du président sortant Laurent Gbagbo, en dépit de la victoire internationalement reconnue d’Alassane Ouattara, la Côte d’Ivoire a fait l’objet de nouvelles sanctions européennes. Ces dernières sont prévues par les règlements (CE) n° 174/2005 et (CE) n° 560/2005, toujours en vigueur.

En achetant cette fiche pays vous aurez accès à l'ensemble des mises à jour jusqu'au 31/12/2012.Retourner à la liste des fiches paysPour consulter cette fiche pays, une fois achetée, cliquez sur le titre de la fiche dans le bloc "Pour en savoir plus" sur la gauche de la page.
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC