Class action : un actionnaire peut-il poursuivre sa société devant une juridiction étrangère ?

Le droit européen, et en particulier le droit français, n'apporte pas de réponse satisfaisante à une juste indemnisation des victimes d'abus de marché. Ceux-ci seront donc enclins à porter aux États-Unis, ou dans une moindre mesure aux Pays Bas, leur différend avec leur société. Est-ce une solution satisfaisante ?

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°722

Client particulier : les paradoxes de la relation bancaire


Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)