Analyse : l'économie bancaire : un nécessaire renouveau conceptuel

Oliver Pastré s'interroge sur les fondements de l'économie bancaire qui lui semblent de plus en plus inadaptés. Les indicateurs d'activité et de rentabilité les plus traditionnels, comme le PNB ou l'EBITDA, n'intègrent pas la notion de risque ; des concepts plus récents comme les économies d'échelle ou la barrière à l'entrée s'appliquent difficilement aux banques. Dans une deuxième partie à paraître, Olivier Pastré développera les instruments d'analyse qui lui semblent plus appropriés à ce nouveau contexte.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°648

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)