"D'abord, bien connaître son client"

Un produit ou un service peut être de qualité, mais c'est plus globalement sur la qualité de la relation avec son interlocuteur que le client juge une banque. D'où l'obligation de connaître le client et ses attentes.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°136

Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Articles du(des) même(s) auteur(s)